Table ronde sur les droits de la femme et de la jeune fille à l'occasion de la Journée Internationale de la Femme (le 8 Mars 2019)

La Journée internationale des droits de la femme axée sur le  thème « Penser équitablement, bâtir intelligemment, innover pour le changement » a été célébrée ce vendredi à Lomé dans les locaux  du Bureau Régional pour l’Afrique de l’Ouest de l’Organisation Internationale de la Francophonie (BRAO-OIF).

Cette journée a été marquée par une table ronde placée autour du thème choisie au Togo  » Gouvernance Locale et Leadership Féminin.« 

Réunissant une trentaine (30) de participants, l’exercice du donner et du recevoir a également mis en exergue la stratégie de la Francophonie pour la promotion de l’égalité entre les femmes et les hommes, des droits et de l’autonomisation des femmes et des filles adoptée par les chefs d’État et de Gouvernement des pays membre de l’OIF au cours XVIIe sommet de la Francophonie à Eravan (Arménie).

Présidé par le Directeur du Bureau Régional pour l’Afrique de l’Ouest, Eric Adja, cette table ronde selon lui est une opportunité de partager avec les femmes togolaises  ces moments d’honneur.

« A travers les deux thèmes choisis pour célébrer cette journée internationale de la Femme, nous nous rendons compte que la femme est perçue comme le début et la fin de tout processus de développement. » a t-il lancé.

Poursuivant, le Directeur  du Bureau Régional pour l’Afrique de l’Ouest a indiqué « C’estune joie de se tenir aux côtés des femmes, parce que nonobstant leurs rôle dans la famille, elles pensent à l’intérêt général , elles savent penser au groupe,  à la communauté,  au pays. C’est pourquoi l’OIF que ce soit au siège comme dans les unités hors siège nous nous associons surtout avec les femmes du Bureau qui ont une cellule régionale d’égalité femme homme de se mobiliser pour discuter sur le thème qui a été retenu au niveau du Togo, mais également en invitant les femmes togolaises a partagé avec nous ce moment. »

Pour Maimouna Tambdou Diallo, spécialiste de la stratégie de la Francophonie sur l’égalité entre les femmes et les hommes et la promotion du leadership féminin, plusieurs actions se font au niveau du Bureau sur la sensibilisation des femmes.

« Nous avons mis en place plusieurs programmes sur l’autonomisation de la femme, sur le développement local des femmes et des jeunes, sur l’autonomisation et sur l’entrepreneuriat. Nous travaillons avec les incubateurs et nous travaillons afin que les personnes les plus touchées par nos actions soient les femmes et les jeunes. C’est une stratégie transversale qui fait ressortir plus l’adhésion des femmes dans nos diverses missions. » a t-elle confié.

Par ailleurs, cette rencontre a également connu la participation de la présidente de l’Assemblée nationale , Tségan Yawa qui n’a pas hésité à conseiller les femmes du BRAO/OIF a continué par avancer peu importe les obstacles.

Elle n’a pas oublié d’indiquer aux femmes participantes à la table ronde d’être les juges les plus sévères d’elles-mêmes.

« Aujourd’hui, les femmes doivent se remettre en cause pour pouvoir accéder aux sphères de prise de décision dans notre Nation » a-t-elle conclu.

L’OIF compte 88 états et les gouvernements membres  de plein droit dont 61 membres et 27 observateurs. Son Bureau Régional pour l’Afrique de l’Ouest couvre 13 pays de la sous-région. (Bénin, Burkina Faso Cap Vert, Côte d’Ivoire , Gambie, Guinée Bissau, Mali Mauritanie Niger , Sénégal et Togo)




Leave a Reply

Your email address will not be published.


Comment


Name

Email

Url


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.