Cotonou accueille un atelier d’appropriation de la programmation de l’OIF par les commissions nationales ainsi que la 8ème réunion du RESIFAO (les 12 et 13 Juin 2019)

Lors de l’élaboration de la programmation 2019-2022, l’OIF a organisé, sous la supervision de son Bureau régional pour l’Afrique de l’ouest et en collaboration avec le SCD (Service de la coordination des UHS et de la décentralisation) ainsi que la DPDS (« Direction planification et développement stratégique »), des ateliers de consultation des réseaux des correspondants nationaux, en sus des contributions écrites sollicitées auprès de chaque Etat ou gouvernement membre.

Cette démarche s’inscrivait dans la continuité des efforts de co-construction déployés par l’Organisation et visait à impliquer les Etats et gouvernements dans la réflexion relative à l’élaboration de ses documents stratégique et programmatique afin donner plus de pertinence à son offre de coopération et à renforcer la contribution des réseaux des correspondants nationaux et des autres acteurs de terrain.

Tenue en amont du XVIIe Sommet de la Francophonie organisé les 11 et 12 octobre 2018, à Erevan (Arménie), la 35e session de la Conférence ministérielle de la Francophonie a notamment adopté une nouvelle programmation quadriennale de l’OIF pour la période 2019-2022. C’est également au cours de ce sommet qu’a été adoptée la stratégie de la Francophonie pour la promotion de l’égalité entre les femmes et les hommes (EFH).

L’offre programmatique adoptée lors de ce Sommet comporte désormais 18 programmes arrimés aux priorités et besoins des Etats et gouvernements membres de l’OIF. Elle intègre, par ailleurs, une dimension importante de la décentralisation en accordant une pleine responsabilité de gestion certaines activités aux Unités hors siège. Elle marque également le désir pour l’OIF de mobiliser et fédérer davantage tous les partenaires (Etats et gouvernements, bailleurs de fonds, opérateurs…) autour de ses initiatives et sa volonté d’étendre son rayonnement et de démultiplier ses effets sur les bénéficiaires.

La concrétisation opérationnelle de ces actions nécessite une bonne appropriation de la programmation et des mécanismes d’intégration de l’EFH par les parties prenantes y compris les acteurs de terrain.  A cet égard, et pour permettre à l’Organisation de mettre en œuvre ses actions de manière efficace et participative, il est envisagé d’accompagner les Correspondants nationaux des Etats et gouvernements membres à mieux s’approprier la programmation adoptée ainsi que les mécanismes d’accès aux différents programmes et ceux relatifs à la prise en compte effective de l’EFH dans les actions programmatiques.

En marge de cet atelier, il est prévu la tenue de la 8e réunion du Réseau des structures et institutions nationales en charge de la Francophonie de l’Afrique de l’Ouest (RESIFAO).




Leave a Reply

Your email address will not be published.


Comment


Name

Email

Url


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.